Maladie chronique, les troubles gastro-œsophagiens, également dénommés Reflux Gastro-Oesophagiens ou RGO, sont relativement courants parmi la population. Également nommés brûlures d’estomac, reflux gastrique dans le langage populaire, les RGO ont lieu lorsque les aliments et acides présents dans l’estomac, remontent à travers l’œsophage. Une proportion de 20 à 40% de la population adulte vit le trouble gastrique et œsophagien au quotidien.

La cause principale des reflux est l’insuffisance du sphincter inférieur. Celle-ci va entraîner la remontée des aliments et/ou acides présents dans l’estomac vers l’œsophage. Ce phénomène provoquera des brulures d’estomac chez la personne. D’un point de vue général, une fréquence prolongée de reflux gastro-œsophagiens peut aboutir à la survenue de plusieurs maladies. Parmi celles-ci, on trouve l’œsophagite, la sténose et dans une moindre mesure, la métastasie et le cancer.

Fonctionnement Brûlures d’estomac, Reflux gastrique, Troubles gastro-œsophagiens

Dans cet article, nous nous intéresserons aux raisons et symptômes des reflux gastro-œsophagiens. La manière dont se produisent les brûlures d’estomac est également un point important que nous traiterons. Nous passerons ensuite aux conséquences de ce trouble sur la santé physique et sur la santé mentale.  Nous terminerons enfin avec une section consacrée aux solutions et traitements existants.

Les causes des reflux gastro-œsophagiens

Afin de comprendre les causes des reflux gastro-œsophagiens, il est nécessaire d’assimiler leur fonctionnement. Un RGO a lieu la plupart du temps à cause du mécanisme déficient du cardia. Le cardia est un muscle situé à l’entrée de l’estomac. Il fait office d’union gastro-œsophagienne. Le muscle du cardia permet d’empêcher le contenu gastrique de l’estomac (aliments et acides) de pénétrer dans l’œsophage.  

Toutefois, il s’agit pas de l’unique cause des reflux. D’autres conditions sont responsables de l’apparition du reflux gastro-œsophagien. Parmi celles-ci, on trouve notamment une pression significative exercée sur l’estomac. Ce phénomène est principalement provoqué par des facteurs tels que l’obésité, le surpoids, le stress ou encore la grossesse. Une production trop importante de sucs gastriques dans l’estomac provoque également des RGO. Les sucs gastriques sont nécessaires à la digestion des aliments.

Les brûlures d'estomac sont une conséquence de sucs gastriques abondant.

Enfin, un estomac mal positionné ou des cellules de l’œsophage trop sensibles engendrent également l’apparition de ce trouble.  La brûlure d’estomac et de l’œsophage résultent de la remontrée du contenu de l’estomac dans l’œsophage.

Parmi les causes des RGO, on trouve également le stress et la prise de poids. La nervosité, l’anxiété et le stress sont des facteurs qui vont favoriser l’apparition de troubles gastro-œsophagiens. La hernie hiatale, une hypertension de la zone stomacale, est aussi une des causes des RGO. La prise de médicaments, l’alcool, le tabac et le café figurent également parmi les raisons des reflux gastro-œsophagiens.

Les symptômes des troubles gastro-œsophagiens

Parmi les divers symptômes des troubles gastro-œsophagiens, on trouve une impression de brûlures dans la zone du sternum ou de l’estomac, après avoir terminé son repas. Cette sensation de brûlure est appelée pyrosis. Elle est ressentie par le patient de l’estomac vers l’œsophage et la bouche. Le pyrosis peut être accompagné ou pas de régurgitations gastriques vers la gorge et la bouche.  

Les reflux acides, les sueurs et les accès de toux chronique au cours de la nuit font également partie des symptômes et des complications vécues pendant un RGO. Une des conséquences de ces reflux est la possibilité de souffrir d’une œsophagite. L’œsophagite est une inflammation de la muqueuse de l’œsophage. Cette inflammation se doit au fait que le sphincter œsophagien inférieur, muscle qui empêche le liquide gastrique de remonter vers l’œsophage, ne fonctionne plus bien.  Cela provoque en outre des problèmes digestifs.

Cela engendre donc des remontées de contenu gastrique vers l’œsophage, la gorge et la bouche. La personne ressent alors de l’acidité. Cette acidité est mal vécue au quotidien. Les patients ressentiront alors une douleur qui se doit aux caractéristiques irritantes de l’acide du contenu gastrique. Les brûlures d’estomac ainsi que les douleurs thoraciques dans zone du sternum sont également des symptômes des reflux gastro-œsophagiens. Les sueurs nocturnes sont un symptôme atypique des RGO. Lors des troubles digestifs ou reflux gastro-œsophagiens, leur survenue reste inexpliquée.

Les conséquences des troubles gastro-œsophagiens

L’œsophagite comporte un risque pour la santé des patients. Il existe un autre facteur influençant la survenue de troubles gastro-œsophagiens. Il s’agit de la maladie nommée œsophagite de nature infectieuse. Elle survient généralement chez les patients qui souffrent d’immunodépression. Elle peut mener à des RGO avec sensation acide mais aussi à des problèmes de peau tels que l’herpès.

Parmi les risques des RGO, on compte aussi la sténose, à savoir une réduction d’un canal ou d’un orifice. Cette sténose peut ensuite provoquer une dysphagie, une sensation qui gêne ou bloque les aliments lors de leur remontée vers la bouche. Cette dysphagie peut aussi aboutir à des complications plus graves pour la santé des patients. Dans tous les cas, ces symptômes doivent faire l’objet d’une évaluation par un médecin. Ce dernier pourra ainsi décider de recommander un traitement spécifique au patient.

Outre les risques pour la santé cités antérieurement, les RGO sont responsables de maladies ou troubles moins courants. Ainsi, parmi les symptômes des RGO, on trouve aussi les toux chroniques sans explication et les douleurs au niveau du thorax ou à l’estomac. Les pathologies moins courantes des reflux gastro-œsophagiens sont le cancer de l’œsophage ou adénocarcinome ou le risque de développer un œsophage de Barrett. Cette condition provoque une métaplasie de la muqueuse œsophagienne. Lors de celle-ci, les risques de développer un cancer augmentent. Pour traiter la muqueuse de Barrett, les patients devront se soumettre à des traitements tels que l’endoscopie. Comme expliqué auparavant, un reflux gastro-œsophagien peut entraîner la survenue d’une œsophagite, une inflammation de l’œsophage qui provoque des blessures sur la muqueuse.  

Hormis les complications, maladies, conditions et troubles provoqués par les RGO, ceux-ci ont également un impact sur la vie des patients. Les divers traitements auront un coût psychologique dans leur quotidien.

Conseils pour éviter les troubles gastro-œsophagiens

De nos jours, on trouve plusieurs solutions, conseils et traitements en ce qui concerne les troubles gastro-œsophagiens. Dans un premier temps, afin d’éviter la survenue de RGO, voici quelques recommandations d’ordre hygiéniques et diététiques. Il convient d’éviter les repas trop riches en graisses. Ce repas devra en outre être équilibré. Il convient également de ne pas aller se coucher trop rapidement après ce repas.

La personne doit aussi éviter de consommer des stimulants tels que la caféine, l’alcool ou encore le tabac. Surélever la tête du lit figure également parmi les recommandations pour éviter de souffrir de RGO. Certains médicaments pourront être utiles pour éviter la survenue des RGO. Leur utilisation dépend de la fréquence du RGO, de l’importance des symptômes et des troubles potentiels associés.

Solutions et traitements face aux reflux gastro-œsophagiens

Parmi ces médicaments, le médecin peut choisir de recommander la prise d’antiacides. Ces médicaments vont aider à procéder à la régulation et neutralisation de l’acide dans l’estomac. Flottant dans l’estomac, les antiacides servent à protéger la muqueuse de l’œsophage. Les antiacides bloquent ainsi la remontée et le reflux des aliments. Un autre traitement consiste à avoir recours aux inhibiteurs de la pompe à protons ou IPP. Il s’agit de molécules qui permettent de réduire les sécrétions acides produites dans l’estomac. Ce traitement a largement fait ses preuves avec les RGO. Le médecin décide de l’appliquer généralement lorsque le syndrome de RGO est fréquent. La prise de ces inhibiteurs de la pompe à protons ou IPP ont lieu selon certaines périodes avant les repas.

Pour évaluer l’effet de ce syndrome sur la santé de la personne, le médecin devra réaliser un diagnostic pour mesurer sa gravité. Suite à ce diagnostic, il pourra décider d’avoir recours à un traitement chirurgical. Une telle décision a généralement lieu pour les patients jeunes obligés de prendre des IPP quotidiennement et souffrant de complications. Ces complications peuvent être une œsophagite, une sténose ou une hernie hiatale.

Enfin, pour la survenue de transpiration nocturne excessive, il existe un traitement ponctuel localisé.  La société DORSUP a créé une taie d’oreiller absorbante qui se charge d’absorber les sueurs nocturnes au niveau de la tête. Conçue dans une matière supérieure à celle d’une taie conventionnelle, la taie d’oreiller de Dorsup est garantie â vie. Elle permettra aux patients d’éliminer rapidement les sueurs nocturnes, un des symptômes gênants des reflux gastro-œsophagiens.

Pour lutter contre les Sueurs Nocturnes, la société DORSUP vous donne cette possibilité avec cette taie d'oreiller spéciale pour la Transpiration la nuit.